topblog Ivoire blogs

18/10/2013

LE CNES-COTE D'IVOIRE DENONCE LE "NOUVEAU RACCROCHAGE"

humour, lutte,injustice, inegalite,education,cnes-cote d'ivoire

MOTION SUR LE RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS CONTRACTUELS

-Vu que l’éducation est un droit universellement reconnu,

-Vu que l’Etat de Côte d’Ivoire est signataire de la convention relative aux droits de l’enfant de New York, le 20 Novembre 1989, et entrée en vigueur le 2 Septembre 1990 sous le N°27531,


 

- Vu le grand intérêt que le gouvernement accorde à l’enseignement de qualité,

-Vu que le mode de recrutement des enseignants est un facteur déterminant pour la qualité de l’éducation et de l’enseignement,

-Vu les recrutements hors normes opérés par le gouvernement en dehors de toute structure de formation des formateurs,

-Vu  que la formation pédagogique est un droit pour tout enseignant,

-Vu le traitement salarial dérisoire attribué à ces enseignants,

-Vu qu’en réalité une telle pratique instaure un raccrochage de fait des salaires dans le secteur Education-Formation, qui ne dit  pas son nom,

-Vu le statut éphémère de ces enseignants,

Le Congrès constitutif de la Convergence Nationale des Enseignants du Secondaire de Côte d’Ivoire (CNES-Côte d’Ivoire), tenu ce jour 22 août 2013,

1/Interpelle vivement le gouvernement sur ces recrutements hors normes qui dévalorisent la qualité de l’enseignement et de l’éducation.

2/L’invite à procéder à la régularisation administrative des enseignants déjà recrutés en faisant d’eux  des fonctionnaires à part entière.

3/ Demande au gouvernement d’arrêter ce mode de recrutement qui  n’honore ni la fonction enseignante ni la Côte d’Ivoire.

LE CONGRES

Commentaires

BIEN VU.IL FAUT EVITER AUX ENSEIGNANTS DES CONDITIONS DE VIE PRECAIRES. CAMARADES, SOUTENONS CETTE INITIATIVE EN SOUTENANT LES ACTIONS DE LA CONVERGENCE. VIVE LA CONVERGENCE POUR QUE VIVE UNE ECOLE DE QUALITE.
CAMARADES,REJOIGNONS TOUS LA CONVERGENCE POUR LA DEFENCE DE NOS INTERETS
A BAS LE SYNDICALISME DE PARTICIPATION

Écrit par : le mystik | 19/10/2013

Les commentaires sont fermés.