topblog Ivoire blogs

16/10/2013

CONFERENCE DE PRESSE DU CNES-COTE D'IVOIRE

 

COMITE EXECUTIF NATIONAL                 ABIDJAN, LE 03 /10/13


 PROPOS LIMINAIRE

Chers amis journalistes, nous ne saurions commencer notre propos sans vous exprimer nos mots de bienvenue et de gratitude. Vous avez toujours été présents à nos LOGO CNES.jpgcôtés. En tant qu'acteurs de la diffusion des opinions diverses nous ne pouvons que vous saluer. Nous saluons vivement le Secrétaire Général de la FESACI en la personne de Traore Dohia qui a bien voulu accepter de mettre à notre disposition ce local.

Chers amis journalistes, pourquoi sommes nous ici aujourd’hui ? Eh bien il s’agit pour nous de vous donner  une information majeure qui aura sûrement une incidence sur le mouvement syndical ivoirien. Notre propos s’articulera donc autour de trois grands axes :

    1-    La naissance du syndicat : CONVERGENCE NATIONALE DES ENSEIGNANTS DU SECONDAIRE DE COTE D’IVOIRE (CNES-COTE D’IVOIRE)


          2- Notre plateforme revendicative

          3-    Un appel aux militants


I.       LA NAISSANCE DE LA CONVERGENCE NATIONALE DES ENSEIGNANTS DU SECONDAIRE DE COTE D’IVOIRE

Le 04 Janvier 2013 nous avions au cours d’une conférence de presse, à Akouédo village, déploré le refus de la Direction Nationale du SYNESCI de s’impliquer de façon franche et déterminée dans la lutte pour l’application intégrale et effective du profil de carrière, dévoyant ainsi la ligne autonomiste et revendicative du syndicat. Face à une telle posture qui rime avec le syndicalisme de participation, la majorité des bases avaient opté pour la création d’une tendance dénommée  CONVERGENCE DES SOUS-SECTIONS afin de prendre part aux cotés de l’ISEF à la lutte pour le paiement intégral des effets financiers du profil de carrière. Cette majorité a décidé de la transformation de la CONVERGENCE en syndicat.

Chers amis journalistes, nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance du syndicat CONVERGENCE  NATIONALE DES ENSEIGNANTS DU SECONDAIRE DE COTE D’IVOIRE (CNES-COTE D’IVOIRE)  et ce depuis le 22/08/2013(confère bordereau de transmission) notre ligne syndical est l’autonomie la démocratie la lutte.

II.     NOTRE PLATEFORME

Le congrès a décidé :

1-Le paiement de 25% des écarts indiciaires restants au 01/01/2014 au plus tard le 31 Janvier 2014.

2-Le paiement du rappel de 50% des écarts indiciaires du 01/nov. 2009 au 31/12/2012  au plus tard le 31 Janvier 2014.

3-Le paiement du rappel de 25% des écarts indiciaires du  01/01/2013 au 31/12/2013 au plus tard le 31 Janvier 2014.

4-Le réajustement des indemnités de logement aux grades A3 et A4 cf le décret 93-880 du 17 novembre 1993 portant instauration d'indemnités contributives au logement (titre 2) au plus tard le 31 Janvier 2014.

 5-le reversement  immédiat des ponctions injustes et illégales, qui défient le bon   sens, faites sur les salaires des enseignants (grève du 04 au 18 fevrier2013) qui si elles n'avaient pas ces caractéristiques ne seraient pas revendiquées.

6-Le mode et le délai de paiement des indemnités.

Le congrès dénonce la violation, chaque année, des dispositions en la matière, consacrées par l’arrêté N°060/MEN/DAF du 15Juin2007 portant Création d’Intendances auprès des centres de correction des examens organisés par le Ministère de l’Education Nationale. Ainsi le Congrès engage-t-il le CEN à exiger du gouvernement l’application effective de l’arrêté sus-cité.

7-La finalisation des travaux relatifs aux emplois affectés au grade A5,  A6, A7

III.  APPEL  AUX MILITANTS    

Nous saisissons cette occasion pour :

                       Inviter tous les enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire à nous rejoindre afin de porter ensemble cette plateforme revendicative.

                        Appeler les militants et sympathisants de la CONVERGENCE NATIONALE DES ENSEIGNANTS DU SECONDAIRE  DE COTE D’IVOIRE à prendre une part active à l’Assemblée Générale Nationale qui aura lieu le Samedi 02 Novembre 2013 à Abidjan le lieu exact sera précisé ultérieurement.

                       Demander aux camarades de procéder à l’élection des S.G de la CNES-Côte d’Ivoire dans leurs Sous-sections respectives ou au besoin faire appel au CEN pour les y aider.

                       Demander à tous les syndicats et groupements de syndicats  d’unir nos forces dans l’intérêt des enseignants de Côte d’Ivoire. A ce propos la CNES-COTE D’IVOIRE reste ouverte à des propositions franches de plateformes communes.

Au terme de notre propos chers amis, nous vous exprimons nos vifs remerciements et restons à votre écoute pour les échanges.

 

LE SGN,

OPINA TRAORE DESIRE

05:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

BONNE INITIATIVE. LA LUTTE EST COMME UNE HYDRE. QUAND ON COUPE UNE TÊTE, D'AUTRES REPOUSSENT. LE SYNESCI PEUT CONTINUER DE SE FOURVOYER EN SYNDICAT JAUNE. IL Y AURA TOUJOURS DES GENS POUR RÉAGIR.
SEUL LA LUTTE PAIX

Écrit par : LE SCOOP[ | 17/10/2013

MOTION DE SOUTIEN.FEDERONS NOS ENERGIES DANS UNE SYNERGIE D ACTIONS AUTOUR DE LA CONVERGENCE ET COMME TU LE DIS LAISSONS CEUX QUI ONT CHOISI DE SE FOURVOYER LE FAIRE REJOYONS LA CONVERGENCE POUR DEFENDRE NOS INTERETS DANS LA DIGNITE.

Écrit par : DE NANDUIN DALA | 19/10/2013

CAMARADE TROUVE TU NORMAL QUE LE GOUVERNEMENT PONCTIONNE TON SALAIRE POUR FAIT DE GREVE ALORS QUE CE MEME GOUVERNEMENT N'EN FAIT PAS DE MEME POUR LES AUTRES FONCTIONNAIRES QUI ETAIENT EN GREVE PENDANT LA MEME PERIODE.EST-CE PARCEQUE NOUS SOMMES ENSEIGNANTS QU'ON NOUS TRAITE AVEC MEPRIS? CAMARADE REJOIGNONS LA CONVERGENCE POUR NOTRE DIGNITE.

Écrit par : DE NANGUIN DALA | 21/10/2013

Les commentaires sont fermés.